Rôle et mesure de la prise de terre

Publié le : 24/11/2017 10:15:15
Catégories : Infos Ondes

La prise de terre est un élément essentiel de l'installation électrique.

Son rôle est double :

- en électricité, elle doit assurer une fonction de sécurité par rapport aux risques d'électrocution en cas de défaut d'isolement.

Elle établit un contact permanent entre la masse terrestre et la masse métallique d'un outil, d'un appareil ou d'une installation électrique.
Associée à un disjoncteur différentiel, cette connexion évacue dans le sol les fuites accidentelles de courant et coupe le secteur en cas d'anomalie.

En l'absence de prise de terre, un défaut d'isolement peut entraîner le report de la phase sur la carcasse. Toute personne qui la touche se transforme alors en conducteur capable de véhiculer le courant à la terre, avec à la clé, le risque de s'électrocuter. Quand il y a une prise de terre, le courant s'évacue dans le sol, le disjoncteur différentiel coupe le secteur et la sécurité est assurée.

- elle doit également permettre de réduire les champs électriques émis par les différents consommateurs électriques présents dans les habitations (les différents appareils électriques, les luminaires, etc.).

La qualité d'une prise de terre est quantifiée par sa résistance, dont l'unité de mesure est l'ohm. La norme officielle NF C15-100 stipule que la prise de terre doit avoir une résistance maximale de 100 ohms, de manière à assurer la sécurité par rapport aux risques d'électrocution.

Concrètement, en Biologie de l'Habitat, plus la résistance de la prise de terre est faible, mieux c'est, car les différents champs électriques sont mieux évacués à la terre. Notre exposition est donc moindre et nous sommes mieux protégés.

Dans les habitations datant d'avant 1991, la prise de terre était obligatoire uniquement dans les pièces humides, cuisine et salle de bain. Elle est obligatoire dans toutes les pièces pour toutes les constructions et modifications effectuées après cette date. Les installations récentes sont de plus protégées par un interrupteur ou disjoncteur différentiel de 30 mA.

Comment mesurer la résistance de ma prise de terre ?

Les électriciens sont équipés de l'appareillage nécessaire pour mesurer la résistance de la prise de terre.

Il est sinon également possible d'acheter ce type d'appareil (contrôleur mesureur de terre et de continuité Catohm DT-300, contrôleur mesureur de terre et testeur de prise de courant Tohm-E, par exemple), voire de les louer le temps de faire vos mesures.

Que faire si la résistance de ma prise de terre est trop élevée ou si la terre n'est pas présente dans toutes les pièces de mon habitation ?

Il convient dans ce cas de faire appel à un électricien pour améliorer la prise de terre et la tirer dans les pièces de votre habitation où vous avez l'intention de brancher un appareil muni d'une terre, surtout celles où vous séjournez longtemps (chambres à coucher, séjour, bureau).

En effet, l'absence de terre entraîne des champs électriques importants, favorisant le stress, les troubles du sommeil et de la concentration, la nervosité, l'irritabilité, les maux de tête, etc.

Si vous êtes bricoleur, vous pouvez le faire vous-même (bon nombre de sites Internet indiquent comment procéder, vidéos de tutorat à l'appui). Attention cependant à effectuer le travail dans les règles de l'art et à respecter les normes en vigueur !

Pourquoi opter pour des appareils électriques munis d'une prise de terre ?

Certains appareils électriques ou électroménagers sont d'office, pour des raisons de sécurité, vendus équipés d'une prise de terre : lave-linge, fours, réfrigérateurs, etc.

Sur d'autres, la prise de terre n'est pas obligatoire, donc pas systématique : ordinateurs (fixes et portables), luminaires, etc.
Ces appareils sont équipés de prises plates, dites 2 pôles (un pour la phase, un pour le neutre).
N'ayant pas de prise de terre, les champs électriques émis par ces appareils (qu'ils soient simplement branchés ou en fonctionnement), sont très importants et impactent le système nerveux, immunitaire et endocrinien, avec les conséquences évoquées précédemment.

Nous vous recommandons donc d'être particulièrement vigilants lorsque vous achetez un appareil électrique et vous encourageons à opter pour un modèle muni d'une prise de terre.

Pour les luminaires, ils sont de manière standard en France munis uniquement d'une prise 2 pôles. Nous vous conseillons dans ce cas, surtout pour les lieux où vous séjournez longtemps, d'opter de préférence pour les luminaires blindés Danell, tous munis d'une prise de terre et d'un interrupteur bipolaire, qui coupe systématiquement la phase et le neutre afin de vous protéger des pollutions électriques.  

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

1 commentaires

guy


15/10/2019 00:27:51

Une prise de terre raccorde à la terre TOUTES les masses métalliques d'une installation électrique à la terre. Ceci constitue un circuit équipotentiel relié à la terre. Par ailleurs, le neutre de cette installation, est lui aussi relié à la terre. De plus un (ou plusieurs) disjoncteurs différentiels protègent l'utilisateur contre les défauts d'isolement. Ils font en sorte que les masses métalliques des appareils ne puissent pas êtres portées à un potentiel (tension électrique) supérieur à la tension de sécurité (en principe 48 Volts) de manière à ce que l'utilisateur ne puisse pas s'électrocuter. Tout ceci fait que: 1-) Si il y a un défaut d'isolement sur un appareil électrique le courant de défaut s'écoule par le circuit équipotentiel relié à la terre. 2-) Ce défaut d'isolement sur un appareil électrique est détecté par un (ou anciennement Le) disjoncteur différentiel. 3-) Ce disjoncteur différentiel ouvre le circuit correspondant et met tout (ou partie actuellement) l'installation hors tension pour protéger l'utilisateur. Il va sans dire que: A-) Tant que l'appareil en défaut n'est pas débranché de l'installation le défaut perdure et le (ou les) disjoncteurs différentiels déclenchent et mettent tout ou partie de l'installation électrique hors service. B-) Cette situation dure tant que le défaut demeure c'est à dire tant que l'appareil en défaut n'est pas débranché pour être isolé de l'installation. Voilà voilà. Bon courage à tous les électriciens en herbe. En ce qui me concerne ma carrière est terminée. Guy