Définition champ d’induction magnétique

L'unité de mesure du champ d’induction magnétique est le Tesla (T), le millitesla (mT), le microtesla (µT), le nanotesla (nT) et anciennement le gauss (G) ou milli Gauss (mG).

1 T = 1 000 mT = 1 000 000 µT = 1 000 000 000 nT - 1 G = 10-4 T donc 1 G = 100 µT et 1 mT = 10 G

Un champ magnétique (ou d’induction magnétique ou densité de flux magnétique) apparaît lorsqu’il y a consommation de courant (déplacement de charges).


Le champ magnétique forme, avec le champ électrique les deux composantes du champ électromagnétique décrit par l'électromagnétisme.

Le champ magnétique augmente proportionnellement à la consommation d’énergie.

Les transformateurs, les câbles d’arrivée électrique (aérienne ou souterraine), les moteurs de lit électrique, les claviers d'ordinateur portable etc. émettent de forts champs magnétiques.

Les CM perturbent le fonctionnement cellulaire et peuvent modifier le patrimoine génétique (ADN).

Selon la communauté scientifique internationale, à 200 nano Tesla, la production de mélatonine, hormone du sommeil mais aussi anti-cancer et anti-radicaux libres (sécrétée par la glande épiphyse), est affectée, et à 1200 nT, elle n’est plus assimilée par le corps.

300 à 400 nano Tesla sont considérés comme potentiellement cancérigènes.

Pour se préserver des champs magnétiques, il convient de se tenir éloigné des sources (câbles, transformateurs, appareils électriques en fonctionnement, etc.) et dans certains cas de mettre des plaques de mu métal en guise de protection ou de Magnétex.

Seule une mesure permet de déceler un champ magnétique.

Mise à jour le Dimanche, 27 Mai 2012 08:43